IM WALD, échappée sylvestre

Performance en déambulation
pour 9 comédiennes-chanteuses et 2 musiciens

Durée 60 minutes

Création Automne 2019


IM WALD est une forme déambulatoire destinée à être jouée en milieu naturel : parcs, arboretums, espaces bucoliques (vergers et prairies en périphérie de villages...). Si les conditions s’y prêtent, cette forme peut aussi faire des incursions en forêt.


Conçue pour 9 comédiennes-chanteuses et 2 musiciens, elle associe également une chorale ou un groupe vocal amateur choisi en amont de la représentation.


La performance est composée d’une alternance de moments  a cappella interprétés par les neuf comédiennes-chanteuses et de stations accompagnées par les deux musiciens. Les membres de la chorale invitée pour l’occasion participent à certains tableaux.


Le public est convié à déambuler lui aussi et à entrer dans le rythme de la marche. Les spectateurs sont ainsi plongés au cœur d’un des motifs-mêmes de la poésie romantique : celui de la pérégrination à travers bois et champs. Clandestines et public se lancent sur les traces de l’artiste solitaire cherchant dans la nature un refuge, un support à sa création et un écho à sa mélancolie.


LE PROJET THÉÂTRAL ET MUSICAL

En accompagnant Schubert dans la rue, en jouant avec l’humour, le décalage, le mouvement, les Clandestines invitent chacun à découvrir une œuvre immense et à s’approprier une culture dite savante.


Comment chanter à plusieurs voix un lied écrit pour une voix seule ?

Quelles sont les différentes manières de chanter un poème destiné à être chanté par une voix lyrique ?

Comment écrire une nouvelle partition à partir de certains lieder tout en restant fidèle à l’esprit de Schubert ?

Comment amener le chant dans l’espace et le transcrire en mouvement?

Telles sont les questions auxquelles les Clandestines apportent des réponses qui leur ressemblent.


Les musiciens interviennent en direct et associent les sonorités de leurs instruments à des sons enregistrés - voix lyriques, piano, sons de la nature…  - ou captés sur le vif et traités par ordinateur.


UN CABARET

Ce spectacle prend la forme d’un cabaret, reflètant ainsi le goût des Clandestines pour cette façon joyeusement décousue de se présenter au public. Répondant aussi au désir de se rapprocher des lieux où Schubert, incorrigible bohème, passait une bonne partie de ses nuits.





























photo Hervé Rioux



DISPOSITIF SONORE ET SCÉNIQUE

La scénographie et l’installation sonore seront conçues de façon à préserver en extérieur une certaine intimité et à favoriser une bonne écoute.

Le public sera enveloppé par le son. Un dispositif quadriphonique (usage de quatre voies indépendantes) permettra d’accentuer la notion d’espace dans la restitution des voix et des effets.

Le nombre de spectateurs sera limité. Le spectacle, d’un format court - environ 40’ - pourra être joué plusieurs fois dans une même journée.


ÉTAPE PAR ÉTAPE, EN LIEN AVEC LE PUBLIC

Dans l’esprit des Schubertiades – ces rendez-vous viennois où l’on venait célébrer la musique de Schubert – le public est convié à certaines étapes de travail. 

Des ateliers et des stages lui sont proposés.

Des petites formes sont inventées avec des groupes d’amateurs.


 

DOSSIER IM WALD

LADEN SIE DIE DATEI


TOUTES LES DATES


CONTACT PROGRAMMATEURS


Distribution


Direction du chant et coordination artistique

Anne Lemeunier


Écriture chorégraphique et mise en espace

Régine Westenhoeffer


Equipe de création

Béatriz Beaucaire, Véronique Borg, Carole Breyer, Dominique Hardy, Naton Goetz, Anne Lemeunier, Virginie Meyer, Régine Westenhoeffer, Emmanuelle Zanfonato


Musiciens

Vincent Posty (guitares) et Mathieu Goust (batterie et régie son)


Accompagnement du travail vocal

Catherine Fender

Jean Lorrain


Regard scénographique et costumes

Sabine Siegwalt


Production/Diffusion

Stéphanie Lépicier / AZAD Production - Strasbourg


Constructions

Olivier Laurent


Production

Les Clandestines


Coproductions, partenariats et soutiens financiers

Les Dominicains de Haute-Alsace, la Communauté de Communes de la Région de Guebwiller, le Pays d’art et d’histoire de la région de Guebwiller, le Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges et Cadence, pôle musical de la Région Grand Est


Le projet IM WALD à Guebwiller et dans le Parc des Ballons des Vosges est réalisé avec le soutien financier de la Région Grand Est, la DRAC Grand Est, la Convention interrégionale du Massif des Vosges, et la Fondation Alliance CAIRPSA CARPRECA


La compagnie est soutenue par la DRAC Grand Est, la Région Grand Est et la Ville de Strasbourg au titre de l’aide à la création.



Accueil   |   Les Clandestines   |   Spectacles   |   Dans la rue   |   Projets artistiques   |   Calendrier   |   Images et sons

Ich wandre fremd von Land zu Land,
So heimatlos, so unbekannt

Berg auf, Berg ab, Wald ein, Wald aus,
Doch bin ich nirgend, ach! zu Haus (...)

O glücklich, wer, wohin er geht,
Doch auf der Heimat Boden steht !


J’erre de pays à pays, comme un étranger,
Sans patrie, sans identité

Gravissant les montagnes, pénétrant les forêts,
Mais, hélas! je ne suis nulle part chez moi (...).

Heureux celui qui, où qu’il aille,
Se tient sur son sol natal !


DER WANDERER AN DEN MOND

texte de Johann Gabriel Seidl


Photo Hervé Rioux

peinture de Caspar Friedrich

photo de Gotthard Schuh

IM WALD, échappée sylvestre

autour d’un répertoire inspiré de SCHUBERT Création Automne 2019